POURQUOI UNE généalogie DE LA FAMILLE HENNEZEL

Je tiens à préciser les raisons m'ont décidé à créer ce site sur l'histoire des verriers de la Vôge.

 

Au risque de déplaire à certains descendants de ces gentilshommes verriers, je considère que beaucoup n'ont sûrement pas manqué d'abuser de leurs privilèges de manière peu honorable. J'aurais aussi beaucoup à dire sur ce sujet. Je ne me sens pas plus important qu'un autre parce que je suis descendant d'une famille noble. Je crois cependant que c'est un devoir de leur rendre hommage non seulement pour leur compétence artistique, mais surtout pour avoir développé une industrie qui a permis à de nombreuses familles lorraines de travailler et vivre dans cette région.

 

J'ai simplement la chance d'avoir pu remonter la généalogie de mes ancêtres jusqu'à 1392, parce qu'on m'a fourni tous les documents qui le permettent. Je crois aussi que, sans Internet, je n'aurais pas entrepris ce travail qui constituera, j'espère le plus longtemps possible, une bonne source d'information accessible à tous intéressés, de près ou de loin, à ces quelques fragments d'histoire.

 

Souffleur sur crénio (Auge en maçonnerie)

 

 

L'activité des verriers en Lorraine avaient commencé à décliner dès la fin du 16ème siècle :

 

1 / Du fait de la concurrence qui commençait à se développer un peu partout en Europe.

 

2/ La remise en question des privilèges qui leur avaient été accordés par les Duc de Lorraine : nombreux ne purent l'accepter et s'exilèrent ailleurs dans des régions plus favorables.

 

3/ Près de deux siècles de cette activité industrielle avaient sérieusement saccagé la forêt (la Vôge) pour ses besoins en combustible, ce qui obligea les maîtres-verriers à chercher ailleurs d'autres moyens pour alimenter leur four. On verra d'ailleurs plusieurs familles partir pour l'Angleterre où elles ne tardèrent pas non plus à épuiser les stocks de bois qui étaient en priorité réservés à la construction des navires, ce qui entraînera l'interdiction définitive aux verriers lorrains de s'installer et de produire du verre dans ce pays

 

4/ Et enfin, n'oublions pas la guerre de Trente Ans, en ce début du 17ème siècle. Ce fut un véritable massacre organisé de la population qui déserta petit à petit cette région où il ne resta plus rien, et donc mit fin de façon définitive à l'industrie du verre en Lorraine.

 

Philippe d'Hennezel

 

Commencer la visite