Lettre ouverte  ceux qui vivent encore