Branche de Gemmelaincourt

 Repère L

Zone K  M

12° Léopold

Repères historiques

Le village et le château

Index

Sommaire

 

Les premiers

 La Sybille

 Champigny

 La Rochère

 Francogney  (du Tolloy)

 Ranguilly

 Francogney la Pille

 Gemmelaincourt

 Tolloy

Beaumont

 Beaujeu

 Ormoy

 Attigneville

 Viomenil Essert

 Saint-Martin Rovrey

 Bazoilles

 Bazoilles-Belrupt

 Avrecourt-Beaupré

En Lorraine

12°

Léopold de Hennezel de Francogney, chevalier, seigneur de Gemmelaincourt, septième enfant de Charles II de Francogney et de Jeanne-Christine de Hennezel du Tholoy, naquit le le 27 septembre 1746 à Charmois. Aurait d'abord servi comme cadet gentilhomme dasn un régiment de cavalerie (1765-1768). Il épousa le 28 janvier 1769, Jeanne-Catherine-Claire de Hennezel, Dame de Gemmelaincourt, fille de Charles-Hyacinthe, chevalier, seigneur de Bazoilles, et de Claire de la Fontaine, Dame de Gemmelaincourt. Jeanne-Catherine-Claire de Hennezel lui apporta cette seigneurie et le fief d'Alancourt, dont il fit hommage au roi (1772-1776) Fit certifier sa noblesse par 4 gentilhommes lorrains (1780). Comparu en 1789 avec la noblesse du baillage de Mirecourt. Accusé de migration et condamné à mort par le tribunal de Mirecourt, il fut emprisonné à la révolution (26 juillert 1793,  parvint à s’enfuir en Suisse au moment où il allait être conduit à l'échafaud, et servit dans l'armée de Condé.  Malade à Frauenfeld  (sept 1994). Rentré en France 1800, amnistié en 1802  Il fut maire de Gemmelaincourt à la restauration(1811-1830) Sollicita la croix de St Louis. Sa femme et ses deux filles furent emprisonnés sous la terreur.  Il eut 11 enfants. qui furent :

1 - Charles-François de Hennezel de Gemmelaincourt, chevalier, puis comte d'Hennezel, qui suivra ;

2 - Louis-Joseph de Hennezel de Gemmelaincourt, chevalier, appelé M. d'Hennezel, né en 1777, il épousa Marie-Dorothée-Pauline de Gavoty, veuve de Pierre-Françoid-Joseph-Antoine Lyon de Béléouve, intendant militaire. Il servit dans l'armée de Condé pendant l'émigration, puis fut commandant de place, chevalier de Saint-Louis et de la Légion d'Honneur. Il mourut en 1840, ayant eu quatre enfants :

(a) Edouard d'Hennezel (de Gemmelaincourt), né en 1809 et mort le 2 décembre 1851, capitaine d'infanterie, commissaire du gouvernement près le 2éme conseil de guerre de Paris, chevalier de la Légion d'Honneur. Il épousa Charlotte Bailly, de Salins, dont il n'eut pas d'enfants ;

(b) Eugène d'Hennezel (de Gemmelaincourt), né en 1811 et mort en 1868. Capitaine de chasseurs d'Afrique. Il épousa Louise Battarel, dont il n'eut pas d'enfants ;

(c) Nathalie d'Hennezel (de Gemmelaincourt), née en 1813 et morte en 1863, épousa Théodore de Finance ;

(d) Mélina d'Hennezel (Gemmelaincourt), née en 1816 et morte en 1869.

3 - Nicolas-Léopold de Hennezel de Gemmelaincourt, dit "le baron d'Hennezel", né le 16 novembre 1779. Il fit en 1790 ses preuves de noblesse, pour être admis au nombre des gentilshommes élevés au collège royal de La Flèche. Il prit du service dans les armées impériales, fut successivement lieutenant, puis capitaine au 88éme de ligne. Adjudant-major à la Flèche, chef de bataillon, chevalier du Lys le 9 septembre 1814, chevalier de Saint-Louis le 17 août 1822, chevalier de la Légion d'Honneur le 28 décembre 1811, officier le 13 août 1857 et médaillé de Sainté-Hélène. Sa bravoure était très grande : "En Espagne, il s'empara du fort de Villa-Garcia (1809). Perd un bras à la bataille de d'Albuéra (mai 1811). Fut cité à l'ordre du jour, après le siège de Badagoz, le 7 février 1811 ; fut blessé le 16 mai à la bataille de d'Alberua ; le 2 mai 1813 à la bataille de Lutzen, par sa bravoure et son bon exemple, il rallia sa compagnie de grenadiers qui s'enfuyait en désordre, se porta sur le passage où les russes débouchaient et soutint une lutte très chaude, jusqu'à l'extinction des braves qu'il commandait ; il fut percé d'une balle et laissé pour mort sur le champ de bataille (1813) (extrait de ses états de service). Se retire à Paris où il y mourut (14 octobre 1868). Avait pris le titre de baron , après que son ainé eut relevé celui de comte. Il avait épousé le 10 septembre 1817, Françoise-Baptistine-Antoinette-Marguerite-Claire Lyon dite Fanny de Béléouve (morte le 6 mai 1868 et inhumée avec son mari au cimetière de Montmartre), fille de Pierre-François-Joseph-Antoine, et de Marie-Dorothée-Pauline de Gavoty. Il n'y eut qu'un fils :

(a) Léopold-Alfred-Félix, baron d'Hennezel (de Gemmelaincourt), né le 29 juillet 1832, qui épousa le 25 octobre 1860, Augustine Colas ( de Musson), fille de Charles-Claude, et de Marie-Reine Thouvenin. Le baron d'Hennezel, ancien officier, chevalier de la Légion d'Honneur (12 juillet 1898), habitait Pontécoulant (Calvados) et n'a eu qu'un fils : Henri, baron d'Hennezel, (de Gemmelaincourt), né le 5 février 1862, officier de marine, décoré des ordres du Cambodge et de l'Annam, médaillé du Tonkin, sans alliance...

13°

 

Charles-François de Hennezel de Gemmelaincourt, chevalier, puis comte d'Hennezel, né à Gemmelaincourt le 4 octobre 1771, filleul de la marquise de Bassompierre, née Beauvau, fit en 1780 ses preuves de noblesse pour le collège royal de Brienne, entra dans les ordres, puis servit l'armée de Condé pendant l'émigration. fut zu siège de Beleim (1793). Malade à Ratisboune (1794), Rentré en France en 1800. Il épousa le 8 février 1802, Joséphine-Céline Duparge Bettoncourt, née le 3 septembre 1780 à Mirecourt, fille de Sébastien-Marcel, chevalier, et de Marie Foisses. A la restauration, le comte d'Hennezel vint habiter sa terre de Bettoncourt, fut maire de cette commune et conseiller général des Vosges pendant 50 ans. Chevalier de la Légion d'Honneur le 24 octobre 1851. Il fut autorisé, par la dernière comtesse d'Hennezel de Beaujeu, à relever du titre de comte et les armes de cette branche, pour lui et sa descendance. Il mourut le 16 novembre 1862, au château de Bettoncourt. Sa femme à Nancy, en son hôtel de la rue des Loups, en 1872.Ses 3 enfants furent ;

1 - Paul-Alfred, Comte d'Hennezel, qui suivra ;

2 - Pauline-Marie-Joséphine d'Hennezel (de Gemmelaincourt), née à Nancy le 15 décembre 1804. Elle épousa le 4 février 1823, Armand-Gaston-Félix, comte d'Andlau et de l'Empire (fils de François-Antoine-Henri, lieutenant général, ambassadeur à Bruxelles et d'Adélaïde du Helvetius, qui fut chambellan de napoléon 1er, premier écuyer de l'impératrice Joséphine, commandant un escadron de gardes d'honneur, commandeur de la Légion d'Honneur, colonel de cuirassiers, maréchal de camp, pair de France, chevalier de Saint-Louis. Il mourut le 15 juillet 1860 et sa femme le 26 janvier 1873, au château de Verderonne (Oise). Ils eurent ;

(a) Joseph-Harduin-Gustave, général, comte d'Andlau, sénateur de l'Oise, commandeur de la Légion d'Honneur, marié en 1860 avec Berthe Le Pelletier de Saint-Rémy ;

(b) Hélène-Anne-Charlotte, marié le 8 mai 1843 avec Mathieu-Jean-Marie, comte de Charrin ;

(c) Cécile-Blanche, marié le 30 mai 1850 avec Adolphe-Gustave, comte de Chanaleilles, général de brigade ;

3 - Cécile-Thérèse-Joséphine d'Hennezel (de Gemmelaincourt), née à nancy le 22 novembre 1809, épousa vers 1832, Charles, marquis de Pavée de Villevielle, officier de cavalerie, fils du marquis de Villevielle et de N...de la Fare. Une fille de ce mariage.

Louis-François : dit "le Chevalier d'Hennezel de Gemmelaincourt. Né en 1776. S'engagea à 15 ans dans l'Armée du duc de Bourbon. Fit campagne en Brabant et au Camp de marche, puis à l' Armée de Condé dans les Chasseurs nobles (1792-1797). Rentré en France en 1802 à Paris. Amnistié (1803). Volontaire puis capitaine au Régiment d'Isembourg (1805-1807). Réformé pour blessures. Capitaine au Régiment de La Tour-d'Auvergne, fit campagne d'Italie à l'Armée de Naples, commandant d'armes de Consenza, en Calabre, et réformé après une chute de cheval (1808-1809). Aide de camp du général baron Cassagne, commandant l'IIe d'Aix, assiégée par les Anglais (1809). Suit son général devenu commandant du département des Vosges. Commande le dépôt des prisonniers espagnols à Epinal (1813). Attaqué par les Cosaques, se replit avec le baron Cassagne à Verdun où il est bloqué (1815-1814). En demi-solde et chevalier de St-Louis (1814). Se retire à Toulon, puis à La Flèche. Lieutenant de gendarmerie à Laval (1817). Capitaine de la région de Vendée (1819). Conunandant une Compagnie de fusiliers sédentaires à La Petite-Pierre (1822). Adjudant de place à Strasbourg, puis St-Malo (1823), Mort en 1840. Epousa vers 1806 Marie-Dorothée-Pauline (de) Gavoty, veuve de l'intendant militaire Lyon (de Béleouve). Elle eut quatre enfants.

 

Jean-François-Joseph - (1789-1791)

Elisabeth-Rosalie-Claire - née en 1773, morte jeune.

Marie-Anne-Angélique - Née en 1774, emprisonnée en 1793, obtint l'amnistie de ses frères. Epousa en 1802 Claude-Antoine-Joseph Vallée.

Marie-Sophie-Claire - Née en 1778, fit ses preuves de noblesse pour les Dames du St-Sacrement à Nancy (1784). Emprisonnée à Mirecourt sous la terreur.

Marie-Catherine - Née en 1782, morte jeune.

Marie-Catherine-Rosalie - Née en 1789.

N.....

N.....

14°

 Paul-Alfred, Comte d'Hennezel (de Gemmelaincourt), né à Nancy le 30 avril 1803, mort dans la même ville le 17 septembre 1869. Attaché d'Ambassade à Vienne (1825) .Secrétaire d'ambassade à Bruxelles, puis à la Haye (1830).  Démissionna en 1830. Il avait épousé le 4 août 1835, Marie-Anne-Victorine du Metz de Rosnay  qui lui apporta le Château de Marault en Champagne, (née à Chaumont le 26 janvier 1815 et morte à Nancy le 26 février 1885), fille de Alexis-Henry-Claude du Metz, comte de Rosnay et de Marie-Anne-Hélène de Montagon. Habitait Nancy, l'hôtel des Loups et les châteaux de Betttoncourt et de Marault.  ayant eu 3 enfants. De ce mariage :

1 - Henri-Joseph, comte d'Hennezel (de Gemmelaincourt), né à Nancy le 8 juillet 1836, marié : 1° à Vaucouleurs le 10 décembre 1867, avec Léonie-Louise-Adèle Bonvié, née à Besançon le 31 décembre 1845, fille d'Alfred-Amédée Bonvié et de Barbe-Adélaïde Finot, elle mourut le 5 octobre 1868, laissant une fille : Louise-Henriette-Marie-Simone d'Hennezel, née au château de la Voivre le 30 septembre 1868 et morte le 1er avril 1869 à Nancy. Le comte d'Hennezel a épousé en secondes noces, le 25 mai 1873, Marie-Philippine-Caroline-Yvonne le Febvre de Saint-Germain, née au château de Villers le 11 octobre 1846, fille d'Edmond, comte de Saint-Germain, officier de cavalerie et de Marie-Charlotte-Hyacinthe de Rosières. Le comte et la comtesse d'Hennezel  qui habitaient les châteaux, de Villers près Nancy, et de Bettoncourt près Mirecourt, ont eu une fille : Anne-Edmonde-Nicole d'Hennezel (de Gemmelaincourt), née le 20 avril 1874 au château de Villers, marié le 26 janvier 1898 avec Jacques-Joseph-Félix Guillet, vicomte de Chatellus, lieutenant au 26ème dragons, né le 11 avril 1872 à Nogent-les-Montbar, fils de François-Joseph-Charles Guillet, comte de Chatellus et de Marie-Valentine-Elisabeth de Chabenat de Bonneuil ;

2 - Armand-Marie, vicomte d'Hennezel (de Gemmelaincourt), qui suivra ;

3 - Charlotte d'Hennezel (de Gemmelaincourt), morte jeune.

Pauline-Marie-Josèphe Née à Nancy en 1804. Epousa en 1823 Annand-Gaston-Félix comte d'Andlau et de l'Empire, général et chambellan de Napoléon (1810). Maréchal de camp de St-Louis, Pair de France (1827). Habitait le château de Verderonne (Oise) où il mourut en 1860. Sa femme mourut à Paris en 1873. Elle avait eu trois enfants.

Cécile-Thérèse-Joséphine Née à Nancy en 1809. Epousa en 1832 Charles-François-Louis de Pavée, marquis de Villevieille, oficier de cavalerie, fils du marquis de Villevieille, maréchal de camp, littérateur. Elle mourut en 1891, n'ayant qu'une fille.

Louis-Léopold-Edouard Né en 1807. Fit ses études à La Flèche. Était en 1840 Capitaine au 70e R.I. à Amiens et Chevalier de la Légion d'Honneur. En garnison à Paris, en 1845. A Thionville en 1848. Commissaire du gouvernement près le 2e Conseil de Guerre de Paris jusqu'à sa mort en 1851. Avait épousé Charlotte Bailly, de Salins, morte en 1878. Sans postérité.

Charles-Afred-Eugène Né à Tours en 1812. Fit ses études à La Flèche. Entré à St-Cyr (1830), Sous-lieutenant d'Infanterie (1833). Au 5e Bat. de Chasseurs à pied (1840), en garnison à Oran (1840). Fait la campagne de la conquête de I' Algérie (1841-1845). Capitaine au 15e RI en Orient, fait la campagne de Crimée. Passé au 86e RIS Réformé avec pension par décret impérial (1865). Mort en 1868. Épousa Louise Battarel. Sans postérité.

Nathalie Née en 1813, morte en 1863. Épousa Théodore de Finance.

Mélina Née en 1816, morte en 1869, probablement sans alliance.

Léopold-AIfred-FéIix Baron Alfred de Hennezel. Né à Toulon en 1832. Fut attaché à la Maison de Napoléon III. Lieutenant et capitaine dans les Mobiles de la Seine (1864-1870). Pendant le siège de Paris, défend le plateau d' Avron (déc. 1870). Licencié (1871). Capitaine RTE (1873). Adjudant-Major au 30e RI T à Chartres (1876-1886). Démissionnaire (1887). Affecté au Service des Etap. (1890). Au 19e RIT à Falaise (1896). Chevalier de la Légion d'Honneur (1898), Inspecteur général d'Assurances en Normandie où il meurt en 1904 à Fontécoulant. Avait épousé en 1860 Thérèse-Charlotte-Augustine Colas (de Nusson) qui fut engagée à l'Opéra Comique en 1862, sous le nom d'Augusta Colas. En 1870, elle endossa l'uniforme pour combattre avec son mari au Plateau d'Avron où elle fut blessée. Morte en 1910, elle fut inhumée au cimetière Montmartre, n'ayant eu qu'un fils.

15°

Henri-Joseph Comte d'Hennezel, né à Nancy, Hôtel des Loups en 1836. Épousa en Ier, en 1867 Léonie-Louise-Adèle Bonvie, morte en 1868. Épousa en 2e, en 1873 Marie-Philippine-Caroline-Yvonne Le Febvre de Saint-Gerrnain qui lui apporta le château de Villers-les-Nancy où il mourut, en 1909, et sa veuve en 1919. Ils avaient eu deux filles.

Armand-Marie Vicomte d'Hennezel, né à Nancy, Hôtel des Loups en 1842. Entré à St-Cyr (1863). Lieutenant au 80 Hussards (1864). Ofifcier d'ordonnance du général Durrieu, gouverneur de I' Algérie. Chasseurs d'Afrique (1867-1870). Capitaine (1870). A l'Armée de la Loire, blessé à la bataille du Mans (1871). Passé au 3e Chasseurs à cheval à Senlis. Epousa à Lyon (1872) Marie-AméIie-Joséphine Avrard. En garnison à Rouen, sous les ordres du Duc de Chartres. Quitte le service active, pour habiter Marsault. Chargé par le Duc d'Aumale d'organiser l'armée territoriale dans le secteur de Chaumont. Lieutenant colonel commandant le 52e RIT (1875-1885). Chevalier de la Légion d'Honneur. Mort en 1901 à Marsault, où mourut aussi sa femme en 1936, ayant eu quatre enfants. AUTRES BRANCHES

1- Marie-Augustin-Henri, Vicomte d'Hennezel (de Gemmelaincourt), qui suivra ;

2 - Georges-marie-Joseph d'Hennezel (de Gemmelaincourt), né le 12 avril 1879 ;

3 - Marie-Alphonse-Lantage, d'Hennezel (de Gemmelaincourt), né le 14 septembre 1880 ;

4 - Marie-Alix d'Hennezel (de Gemmelaincourt),, née le 24 juillet 1877.

Charlotte-Louise-Matbilde Née en 1839, morte jeune.

Henri Né en décembre 1859. Légitimé au mariage de ses parents (octobre 1860). En 1902 était officier de marine en Indochine, décoré des ordres du Cambodge et de l' Annas et de la médaille du Tonkin. Vivait encore en 1904. Son sort nous est inconnu depuis cette époque. Inhumé au cimetière de Mythe en 1913.

 

D'ANDLAU

Joseph-Hardouin-Gaston Comte d' Andlau, né à Nancy, Hôtel des Loups en 1824. Général, sénateur de l'Oise, commandeur de la Légion d'Honneur. Épousa en 1860 Berthe Le Pelletier de St-Rémy. Leur fille épousa le Comte de Sercey.

Hélène-Anne-Charlotte Vicomte d'Hennezel, né en 1825. Épousa en 1843 Mathieu-Jean-Marie, comte de Charrin, dont postérité.

Cécile-Blanche Né en 1827. Épousa en 1850 Adolphe-Gustave, comte de Chanaleilles, Général, frère cadet du marquis de Chanaleilles. II mourut sans postérité en 1873.

DE VILLEVIEILLE

Marie Née en 1840, morte en 1926, sans alliance.

16°

Enfants d'Henri Joseph

1er lit : Louise-Henriette-Marie-Simonne (1868-1869

2e lit  : Anne-Edmonde-NicoIe Née en 1874 au château de Villers. Epousa en 1898 Jacques-Joseph-Félix Guillet, vicomte de Chatellus, chef d'escadron de cavale- rie, officier de la Légion d'Honneur. Mort à la guerre. Ils demeurent au château de Villers et de Bettoncourt et ont eu deux fils.

Marie-Augustin-Henri, Vicomte d'Hennezel (de Gemmelaincourt), né le 1er janvier 1874, marié le 29 octobre 1900, avec Marie-Isabelle-Octavie de Roche de Lonchamp, fille de Marie-Jules-Charles, et de Marie-Olympe-Tobie de Monspey. Romancier et critique d'art de la littérature. Conservateur du Musée Historique des Tissus et de celui des Arts décoratifs de la Chambre de Commerce de Lyon, Le vicomte d'Hennezel habitait Lyon, quai Fulchiron et l'été le château de Marault qu'il vendit en 1937 après la mort de sa mère. Il est l'auteur de plusieurs œuvres dont :"la fosse aux bêtes, journal du temps de la défense républicaine", étude saisissante et hardie des mœurs politiques contemporaines, où la profondeur d'observation se cache sous un style éminemment spirituel et coloré. Il signe le pacte de famille de 1938, pour la branche du Mesnil.

Georges-Marie-Joseph Vicomte d'Hennezel. Né en 1879. Épousa en 1er en 1911 à Toulouse Yvonne de La Fage ; en 2e en 1915 à Bruxelles Louise-Marie-Josèphe-Juliete-Anne, comtesse d'Ursel, dame d'Honneur de la Reine des Belges, chevalier de l'Ordre de Léopold. Ils habitaient Bruxelles.

Marie-Alphonse-Lantage Vicomte puis comte Alphonse d'Hennezel. Né en 1880. Épousa à Montpellier Mme de Vains, née Kühnholtz-Lordat, Ils habitaient Montpellier et Lamalou-les-Bains. Sans enfant-

Marie-Françoise-Alix Née en 1877. Épousa à Paris en 1903 René-Paulin-Antoine, Baron de Chaudrux de Crazannes, commandant de cuirasserie, chevalier de la Légion d'Honneur, en garnison à Tours. Mort à Toulouse en 1925 où demeurait sa veuve, ayant eu trois fils.

17°

Enfants de Anne-Edmonde-Nicole  (DE CHATELLUS)

Jean Né en 1906, officier de cavalerie, prisonnier en 1940.

Simon Né en 1907.

Enfants de Marie-Augustin-Henri (GEMMELAINCOURT)

Marie-Henri-Raoul Vicomte puis comte d'Hennezel, né en 1903. Épousa à Paris en 1932 Jacqueline-Louise- Gabrielle de La Rüe. Ils habitaient Lyon, 3 rue Ney et ont eu deux enfants.

Marie-Alphonse-Ghislain-Gabriel : vicomte puis comte d'Hennezel, capitaine d'artillerie, instructeur à l'Ecole de Poitiers. Observateur en avion, prisonnier en 1940 par chute de son avion enflammé. Épousa en 1934 Solange-Marie- Josèphe Naud, dont trois enfants.

Marie-Josèphe-Armande Né en 1901. Epousa en 1937 Henri Pernel, chef d'escadre de cavalerie, chevalier de la Légion d'Honneur. Prisonnier en 1940. Habitait St-Paul en Forêt (Var).

Marie-Gabrielle-CharIotte Née en 1903. Épousa en 1923 Barthélémy- Charles-Marie-Jacques Penel, vicomte de Montemo, commandant d'artillerie de réserve, blessé en 1940. Six enfants.

Henriette-AIix-Myriam Né en 1904. Epousa en 1927 Jehan-Marie- Maurice-Philippe-Hervé, vicomte de Hennezel d' Ormois.

Antoine-Armand-Marie-Désiré-Joseph Vicomte Antoine d'Hennezel. Né en 1927 à Bruxelles. Épousa en 1958 Béatrice de Mésus. Quatre enfants.

DE CRAZANNES (Enfants de Marie-Françoise-Alix)

Henri Né en 1903. Lieutenant au 144e RI. Marié en 1936 à Jane Sabatié-Desarnaud.

Charles -Né en 1907.

Jacques Né en 1914

18°

Enfants de Marie-Henri-Raoul

Stanislas-Henri-Octave-Marie Né en 1939 à Lyon.

Odile-Jeanne-Henriette Josèphe Né en 1933 à Lyon.

Enfants de Marie-Alphonse-Ghislain-Gabriel

Roland-Marie-Henri-Gabriel Né en 1937 à Poitiers.

Béatrix Né en 1940.

Ghislaine-Marie.Raoule- Geneviève Né en 1948.

Enfants de Antoine-Armand-Marie-Désiré-Joseph

Bruno - 1959

Pascal - 1960

Emmanuel - 1962

Nathalie - 1964

 

Haut de page

 

Retour sommaire           Page d'accueil Généalogie      Page d'accueil (ppdh)