LES PREMIERS

Repère F

 Zone  C  I

1°  Henry I

Repères historiques

Index

Sommaire

 

Les premiers

 La Sybille

 Champigny

 La Rochère

 Francogney

 Ranguilly

 Francogney la Pille

 Gemmelaincourt

 Tholoy

Beaumont

 Beaujeu

 Ormoy

 Attigneville

 Viomenil Essert

 Saint-Martin Rovray

 Bazoilles

 Bazoilles-Belrupt

 Avrecourt-Beaupré

Carte routière

 1°

Henry Hennezel I du nom, écuyer, seigneur de Bonvillet, Belrupt, le Meix-Xolley, avait épousé Isabeau d' Esch, avec laquelle il acquit le 30 mai 1392, de Didier Bestard de Montreuil et Jeannette le Chassenet, sa femme, les terres et seigneuries de Bonvillet et Beltupt, près Darney en Vosges. Ces fiefs, de haute et moyenne justice, dépendaient du duc de Lorraine et de l'abbaye de Brelanges. Le 13 juillet 1394, Henri et sa femme Isabeau achètent le Meix-Xolley, au finage de Ville-sur-Illon, à Jehan, sire dudit lieu. Ces deux titres qualifient Henri I Hennezel, d'écuyer. son fils fut : Henri II Hennezel qui suit :
2° Henry II Hennezel, écuyer, seigneur de Bonvillet, Belrupt, "maistre d'hostel" de Charles II, duc de Lorraine. Il siégea à Nancy, le 21 mars 1417, aux assises auxquelles les membres de l'ancienne chevalerie avaient seuls le droit d'assister, et y jugea avec Jehan de Lenoncourt, Goëry de Savigny, Collignon de Ludres, bailli de Nancy, Jehan Goise, Ferry de Ludres et Lobion de Brunnefroy. Il épousa Lyse de Bouzey soeur de Liébault de Bouzey, écuyer, seigneur d'Einville et Bonvillet et par conséquent fille de Jehan II de Bouzey, écuyer, seigneur dudit, et de Marie de Bauffremont. Ce mariage a du être l'oeuvre de Thuriet de Bouzey, oncle de Lyse, qui était aussi, à la cour de Lorraine, maistre d'hostel de la duchesse de Bavière. Henri II fut père de Jehan I, au mariage duquel il assista avec sa femme, en 1446.
Jehan I Hennezel,  écuyer, seigneur de Bonvillet, Belrupt, marié le 6 juillet 1446, à Béatrix de Barizey, fille d'André, écuyer, seigneur de Blainville et Damelavière, et de Béatrix de Thiaucourt. Assistent au mariage : Georges et Biétrix de Barizey, frère et soeur de la future, Jehan du Thysac, écuyer, seigneur de Trachières, son beau frère à cause de d'Alix de Barizey sa soeur, Didier de Thiaucourt et Catherine Barba ses grands parents maternels. Jehan I Hennezel est vraisemblablement, le premier de cette famille qui s'adonna à "l'art de verrerie". Il est nommé dans la charte des verriers octroyée le 21 juin 1448, par le duc Jehan de Lorraine. Il fonda, dans la forêt de Darney, le village de Hennezel, auquel il donna son nom. Les lettres patentes du duc René II, le 31 juillet 1501, constate qu'il laissa :

1 - Didier I de Hennezel, écuyer,qui suivra :

2 - Claude de Hennezel, écuyer, qui fait à Bousseraucourt, le 11 avril 1540, un ascensement pour sa fille Anne. On ignore le nom de sa femme, mais il laissa : a/ Anne de Hennezel b/ François de Hennezel, écuyer.

Il est dit dans les lettres de gentillesse de 1760, qu'il existait encore à cette époque des représentants de Claude ;

3 - Jehan II de Hennezel, écuyer, marié à Jehanne de Mailleroncourt, à laquelle il fit donation le 12 mars 1520, de plusieurs immeubles situés à Hennezel, pour la récompense des services qu'elle lui avait rendus. Les mêmes lettres de gentillesse prétendent aussi, qu'en 1760, la postérité de Jehan II existait encore. Nous n'en n'avons pas plus trouvé trace, que celle de Claude. Il eut 3 enfants ;

a) Pierre I

b) Aubertin I : qui eut un fils, Aubertin II  (voir l'annexe du Voyages au Pays des Ancêtres)  "les Hennezel à Hennezel".

c) Jehan III, qui eut 3 fils, Nicolas, Pierre II, et Georges, auteur de la branche d'Angleterre, donc au 5ème degré.

4 - Béatrix de Hennezel, mariée au sire des Pilliers, seigneur de Joly-Salonbourg ; ainsi que l'atteste le comte des Pilliers de Fontest dans sa lettre, du 19 janvier 1733, à M. de Champigny.

 

 

Didier I de Hennezel,  écuyer, seigneur de Bonvillet, Belrupt, le Grandmont, etc..., capitaine au service du duc Anthoine de Lorraine, contracta deux alliances : la première avec Isabelle de Simony, fille de François, chevalier, gentilhomme Siennois, chambellan de Jehan II, duc de Lorraine, et de Guillemette de Taceponne de Vicanne, d'une des premières maisons de Bourgogne". Didier I épousa en secondes noces, Cathin ou Catherine de Bouzey. Il reçut le 31 juillet 1501 du duc René II, et le 16 février 1509 du duc Anthoine, des lettres patentes de confirmation de privilèges et d'ascensement féodal, dans lesquels il est qualifié d'écuyer, extrait de notre lignée. Il est qualifié "noble homme" en 1512, dans la donation du Grandmont, qu'il fit à ses fils Guillaume et Nicolas.

Il eut du premier lit (Isabelle de Simony) :

1- Guillaume de Hennezel, écuyer qui suivra ;

2- Nicolas de Hennezel, écuyer, auteur de la branche des Seigneurs de Vioménil, Essert, et Champigny.

3- François de Hennezel, écuyer, seigneur de Senennes, épousa Jehanne de Thiétry, de laquelle il eut Barbe de Hennezel, mariée : 1° à Jacques de Thiétry, écuyer, fils de Georges ; et 2° en 1570 à Humbert de Hennezel, auteur de la branche des seigneurs du Tholoy et des comtes de Beaujeu. François reçut en 1555, des lettres patentes du duc de Lorraine, pour obtenir l'autorisation, de fonder la verrerie de Clairey. En 1553 et 1561, il partagea avec sa belle-mère Cathin de Bouzey et les fils de celle-ci, Didier et Claude, les bien à lui obvenus, par le décès de son père.

5- Christophe de Hennezel qui suit :

 

Il eut du deuxième lit (Cathin de Bouzey) :

 

1- Didier II de Hennezel, écuyer, auteur de la branche des seigneurs de la Rochère et de Ranguilly (voir également la filiation de Didier II...Didier III etc...) :

2- Claude II de Hennezel, écuyer, seigneur d'Attigny en 1555. Il épousa Jehanne de Bouzey. Il était déjà mort en 1561, laissant un fils : François de Hennezel, dont on ne connaît pas la destinée et qui comparait au partage des biens de son grand-père Didier I. Claude et sa femme firent don à l'église d'Attigny, d'un vitrail avec inscription gothique, sur lequel on voyait leurs armes ;

3- Isabelle de Hennezel, mariée à Anthoine du Houx, avec lequel elle parait dans les partages de 1553 et 1561 ;

4- Isabellon de Hennezel, marié à Claude de Hennezel, écuyer, avec lequel elle parait dans les partages de 1561.

 

Christophe de Hennezel,  écuyer, seigneur de Bonvillet, Belrupt, ainsi qu'il est qualifié dans la vente qu'il fit, le 7 février 1547, d'une portion de la seigneurie de Bousseraucourt, lui venant d'Isabelle de Simony sa mère. En 1551, il assistait au mariage de sa nièce Yolande, et demeurait à la verrière du Tourchon. On trouve à la bibliothèque nationale, dans les lettres manuscrites de d'Hosier, un fragment de sa descendance ; il aurait eu :

1- Isaac I de Hennezel, écuyer, qui suivra ;

2- Adam de Hennezel, écuyer, demeurant au Tourchon en 1555 et qui serait le père de Jérémie de Hennezel, écuyer, habitant la Rochère en 1599.

5°  Guillaume de Hennezel, écuyer, seigneur du Grandmont du Ban Saint-Pierre, du Tholoy, etc...., fils de Didier I et d'Isabelle de Simony, fut capitaine au service du duc Anthoine de Lorraine duquel il reçut, avec son frère Nicolas, le 12 mai 1517, des lettres patentes pour la concession de la seigneurie du Tholoy. Dans lesquelles lettres, Guillaume et Nicolas sont qualifiés de "nobles hommes", "d'écuyers" et de fils de Didier. On ignore le nom de la femme de Guilaume, mais il laissa :

Claude de Hennezel, écuyer, qui suit, dans le contrat duquel il est nommé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Isaac I de Hennezel, écuyer, gentilhomme verrier du Tourchon, épousa Jehanne de Thiétry, soeur de Jehan, écuyer, seigneur de la Pille, qui était veuve en 1599 ; ils eurent :

1- Isaac II de Hennezel, écuyer qui suivra ;

2- Samuel de Hennezel, écuyer, assistait au mariage de son frère Isaac II, en 1599. C'est sans doute lui, qui était le beau-frère de Louise de Thysac, femme de Thiébault, écuyer, seigneur d'Attigneville. En 1628, il dut hériter avec son frère Isaac et son cousin José d'Ormoy, de Judith de Hennezel, comme étant ses plus proches parents.

3- Jehan de Hennezel, écuyer, qui habitait la Rochère en 1599.

Claude de Hennezel, écuyer, seigneur de Monthureux devant Baulay, du Tholoy, du Grandmont, etc..., marié le 16 mai 1538, à Claudine de Montagu, au comté de Bourgogne ; auquel mariage assistent : Nicole de Lenoncourt, Dme de Demangevelle et Vauvillers, parente de la future ; Guillaume de Montagu, écuyer, seigneur de Monthureux et d'Essey, son frère ; Jacques de Saint-Pry, écuyer, seigneur de Villers Saint-Marcellin ; Valbert de Raincourt, écuyer, messire Manssuy de Hennezel, chanoine de Darney et plusieurs autres "nobles personnaiges tant d'ung coustéz que d'aultres" leurs parents. Le 5 août 1555, Claude reçut de Nicolas, duc de Lorraine, des lettres patentes de confirmation de privilèges, pour les seigneuries de Senennnes et Chastillon. D'Hozier prétend que Claude fut capitaine au château fort d'Oiselay et qu'il avait épousé , le 19 mars 1554, Jehanne d'Oiselay, fille naturelle du seigneur du lieu. Il lui donne pour frère, François de Hennezel, alphère major au château d'Oiselay, marié avec Françoise de Grachaux, dont il aurait eu : Antoinette de Hennezel de Grachaux, marié à Louis Donné d'Oiselay, chevalier, trisayeule de dom Lautent d'Oiselay, grand prieur et grand chambrier de l'abbaye de la Beaume en 1700. D'Hozier prétend encore, que Claude était fils de Nicolas de Hennezel, chevalier, seigneur de Vioménil et du Tholoy, commandant au château d'Oiselay et d'Emonde de Bouzey, et petit-fils de Pierre de Hennezel, chevalier, seigneur du Tholoy, et d'Emonde de Bassompierre. Nous n'avons pas connaissance des actes, sur lesquelles d'Hozier a établi ces assertions fantaisistes, tandis que nous possédons, dans nos archives de famille, des pièces originales qui établissent sans aucun doute, ce que nous avons dit plus haut de Claudine de Montagu sa femme. Leurs enfants furent :

 

1- Jacques de Hennezel, écuyer, auteur de la branche des seigneurs de la Sybille ;

2- Antoine de Hennezel, écuyer, qui assistait en 1570 au mariage de son frère Humbert, et vendit en 1578 à son frère Christophe, plusieurs immeubles qu'il possédait à la Pille ;

3- Pierre de Hennezel, écuyer, qui assistait en 1582, au mariage de son frère Christophe et en 1615, à celui de son cousin Jacques, seigneur de Hastrel ;

4- Humbert de Hennezel, écuyer, auteur de la branche des seigneurs du Tholoy, de Beaumont, et des comtes de Beaujeu.

5- Josué de Hennezel, écuyer, qui assiste en 1582 au mariage de son frère Christophe ;

6- Christophe de Hennezel, écuyer, auteur de la branche des seigneurs d'Ormoy ;

7- Thiébault de Hennezel, écuyer, auteur de la branche des seigneurs d'Attignéville.

Isaac II de Hennezel, écuyer, gentilhomme verrier du Tourchon, marié le 24 août à Yolande du Houx de Vioménil, fille de Nicolas, écuyer, seigneur dudit et de Claudine de Hennezel. Nous ne connaissons pas sa descendance.

 

Note : les généalogistes ne sont pas d'accord, pour l'ordre dans lequel doivent être placés les sept fils de Claude de Hennezel. Chaque branche a toujours cherché à se placer la première. Par tradition de famille, la branche de la Sybille s'est toujours considérée comme l'aînée, ce qui semble rationnel, si l'on compare entre elles les dates de mariages, des quatres frères et leurs enfants.

 

Haut de page

 

Retour sommaire           Page d'accueil Généalogie      Page d'accueil (ppdh)