Branche de Champigny

Repère I

Zone  G  K

7°  Hector

Repères historiques

Index

Sommaire

 

Les premiers

 La Sybille

 Champigny

 La Rochère

 Francogney

 Ranguilly

 Francogney la Pille

 Gemmelaincourt

 Tolloy

Beaumont

 Beaujeu

 Ormoy

 Attigneville

 Viomenil Essert

 Saint-Martin Rovrey

 Bazoilles

 Bazoilles-Belrupt

 Avrecourt-Beaupré

En Nivernais

 

Hector d’Hennezel de Vioménil, écuyer, seigneur de Grandmont et de Prunevault, fils de Nicolas II, seigneur de Vioménil et d'Essert, et de Catherine Garnier. Il ne suivit pas son père en Suisse car son frère Louis, seigneur d'Essert lui céda en 1596 sa part de la seigneurie du Grandmont. Le 22 avril 1598, et le 23 novembre 1599 il obtint du roi Henri IV, des lettres patentes de confirmation de privilèges qui le qualifient, écuyer et gentilhomme de race ; il  s'était établi en Nivernais et avait épousé Manne de Fricandel, de laquelle il eut :

 

1° - Daniel de Hennezel, seigneur de Champigny, qui suivra ;

2° - Judith de Hennezel, qui épousa en 1608, Joseph de Hennezel, écuyer, frère d'Abraham, seigneur de La Nocle près Nevers, en 1609 ;

2°- Jean de Hennezel, écuyer, seigneur de Marsendé (Marchandet ?) en 1617, obtint en 1654 avec ses frères, des lettres patentes de Louis XIV. Il avait épousé Madeleine de Chargères, probablement fille de Charles, écuyer, seigneur de la Pommeraye ; décédé après 1654 ;

3°- Charles de Hennezel, écuyer, seigneur de la Cisté, qui assistait en 1616 au mariage de son frère Daniel, décédé après 1654 . Il dut épouser Jeanne du Crest de Ponay, dont il eut ;

(a) François de Hennezel, écuyer, seigneur de Lavaux ;

(b) Jean de Hennezel, écuyer ;

(c) Jeanne de Hennezel (que d'autres disent fille de Daniel, seigneur de Champigny), née au château de Ponay. Elle épousa le 18 octobre 1653, Adam de Finance, écuyer, fils de Jacques et d'Esther de Jacob. Leur fils Joseph, seigneur de Espierres, né en 1661, épousa en 1690, Pomponne de Vialet ; c'est le cinquième aïeul du baron de Trétaigne, par sa mère, née d'Arembole.

Daniel de Hennezel, écuyer, seigneur de Prunevault, Cizay, Champigny, épousa le 8 octobre 1816, Bénédicte du Crest de Ponay, fille de Hugues, écuyer, seigneur de Ponay et vaux, et de Madeleine de Chargères, Dame de la Goulte de Sapinière (mariés en 1578). Par cette alliance, Daniel de Hennezel devint le grand oncle du maréchal de Vauban. Assistent au mariage, les seigneurs : du Crest de Montigny et de Chisy, de Chargères d'Estuaulx et de Vaulx, de Colon de Mirebeau, oncles de la future ; de Champaubert et de Ponard ses cousins. Daniel de Hennezel est nommé avec ses frères dans les lettres patentes d'Henry IV en 1654. Il laissa :

 

1°- Denis de Hennezel, écuyer, seigneur de Champigny, qui suivra ;

2°- Hugues de Hennezel, écuyer, seigneur de Longpré et Boisgizet, marié vers 1653 à Marie de Ponard ;

3°- Jean de Hennezel, seigneur de Mazeray, qui assistait en 1664 au mariage de son cousin Josué d'Ormois ; il épousa le 28 octobre 1648 à Saint-Pierre de Moutier,  Jeanne de Guillot de Mazeray, fille de René,  écuyer, seigneur dudit, et de Louise de Mathieu. Il laissa une fille Jeanne de Hennezel qui épousa d'abord Joseph du Crest, écuyer, seigneur de Bernault et ensuite le 22 mai 1699, Charles de Breschard, écuyer, seigneur de la Com, fils d'Aymé, et d'Aymée de Juissard ;

4°- Isaac de Hennezel, écuyer, seigneur d'Avry et Bousseraucourt, marié en premières noces, le 19 août 1666, à Barbe de Thiétry, fille de Josué, écuyer, qui mourut en 1673. Isaac se remaria avec Elisabeth Huot de Vezet, avec laquelle il acquit, le 18 octobre 1680, le fief de Bousseraucourt, de Georges de Vernerey, écuyer, seigneur de Moncourt. Le 13 février 1681, il obtint de la Chambre des Comptes de Dôle, un jugement qui le maintient dans sa qualité d'écuyer-gentilhomme et qui rappelle sa filiation. Il laissa :

Du premier lit :

Jeanne-Marie de Hennezel d'Avry, mariée le 23 août 1688 à Élie de Finance de Francogney, écuyer.

Du second lit :

(a) Charlotte-Simone de Hennezel de Bousseraucourt, née à Jonvelle le 29 juillet 1674 ;

(b) Anne-Marie de Hennezel de Bousseraucourt, née le 16 février 1676 à Jonvelle ;

(c) Jeanne de Hennezel de Bousseraucourt, née à Jonvelle le 28 novembre 1680 ;

(d) Jeanne-Christine de Hennezel de Bousseraucourt, née le 18 juin 1684, à Jonvelle ;

5° - David de Hennezel, écuyer, seigneur de Boisvert, qui assiste en 1664 au mariage de son cousin Josué d'Ormois. En 1670 il habitait la Grande Catherine, et avait en pension sa nièce Jeanne-Marie, fille d'Isaac, seigneur d'Avry, son frère ;

6° - Anne de Hennezel, dite soeur d'Isaac dans un contrat de 1668 ;

7° - Jeanne-Françoise de Hennezel ;

8° - Philibert de Hennezel, écuyer.

Denis de Hennezel, écuyer, seigneur de Champigny, Bazoilles, de Belrupt, etc..., né en 1621, épousa le 12 janvier 1648, Françoise-Elisabeth de Thysac, fille de François, écuyer, et de Marguerite de la Pagerie qui devait être soeur d'Anne de la Pagerie, femme de François d'Aigremont, aïeule de Charles du Chatelet, marquis de Lévigny, mestre de camp du régiment de la Reine-Cavalerie. En 1667, Denis, seigneur de Champigny, justifia de sa noblesse avec ses frères Isaac et Hugues. Il laissa :

1° - Nicolas-François de Hennezel de Champigny, qui suivra ;

2° - Rémi-Joseph de Hennezel seigneur de Bazoilles, auteur de la branche de ce nom ;

3° - Claude-François de Hennezel, écuyer, auteur de la branche de Bazoilles-Belrupt ;

4° - Marguerite de Hennezel, qui fut marraine à Escles le 9 juillet 1678.

10°

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas-François de Hennezel de Champigny, chevalier, seigneur de Champigny, Bazoilles, le Ban d’Escles, Void, Harol ,Charmois, etc...

né le 8 juin 1677, épousa par contrat devant maître Dupoirieux, à Ville-sur-Illon, le 26 décembre 1677, Jeanne-Antoinette de Grandoyen, fille de Dominique, écuyer, seigneur de Vallois, et de Barbe Morizot. Assistent au mariage : Daniel de Bigot de Clairbois, oncle du futur, Charles-Joseph d'Aigremont son cousin et les seigneurs de Beaumont et du Tholoy. En 1681, il fit ses foi et hommage au roi pour ses seigneuries, dont il fournit le dénombrement en la Chambre royale de Metz. Ses enfants furent :

1° - Jean-Nicolas de Hennezel de Champigny, né le 9 juillet 1678, fut curé de Vézelise ;

2° - Jeanne-Antoinette de Hennezel de Champigny, née le 4 octobre 1679, épousa Charles III de Hennezel d'Attignéville, chevalier, seigneur de Punerot, fils de Charles II, seigneur de Belleroche et de Claude-Nicole de la Forge.

3° - Dominique-François-Joseph, de Hennezel de Champigny qui suivra.

4° - Denis-Théodore de Hennezel de Champigny, chevalier, né le 31 octobre 1683, fut d'abord capitaine au régiment Duhan, puis aux gardes du corps du duc de Lorraine. Il épousa le 6  août 1721 Marie-Catherine Huyn de Jarville (née le 8 septembre 1675, morte le 1er mai 1760), fille de François, chevalier, conseiller d’État du duc Charles IV, procureur général en la cour souveraine de Lorraine et Barrois (frère aîné du comte de Huyn, baron du Saint-Empire, feld-maréchal et conseiller de guerre de l'empereur d'Autriche) , et de de Jeanne-Louise Bricard. Assitent au mariage, pour le futur : Sébastien-Joseph de Grandoyen, chevalier d'Empire, son oncle, le seigneur de Franqueville, son cousin, le comte Duhan d'Hernestroff, son colonel, et le comte de Martigny, grand veneur de Lorraine, chambellan du duc ; pour la future : Balthazar de Huyn, son oncle, capitaine de Sa Majesté ; François de Huyn, aumônier du duc de Lorraine, son frère, et le comte de Rennel, conseiller d'état, premier président de la Chambre des comptes de Lorraine, son beau-frère. Pas de descendance de cette union ;

5° - Alexis de Hennezel, né le 13 octobre 1687

6° - Anne-Françoise de Hennezel de Champigny, née le 31 mars 1691.

11°

Domnique-Joseph-François de Hennezel de Champigny, chevalier, seigneur des Trois-Vallois et de Jesonville,  le Ban d’Escles, Harol, Lerrin,  Charmois et Vézelise, né 23 octobre 1681, marié à Toul le 1er avril 1709 à Anne-Charlotte de Tervenus (née à Vézelise le 15 novembre 1686), fille de Charles-Joseph, chevalier, lieutenant général au baillage et comté de Vaudémont et d’Anne Malcuyt. Enseigne dans les gardes lorraines en 1704, lieutenant en 1706 ; puis capitaine, commandant la compagnie colonelle du même régiment le 28 août 1713, il obtint la même année, un arrêt de la Chambre des comptes de Lorraine, qui le maintenait dans sa noblesse; le 1er mars 1737, le marquis de Custine, lui donna un certificat déclarant qu'il avait servi 36 ans, avec toute la distinction possible. Il partagea en 1742 avec les seigneurs d'Attignéville, l'héritage de Catherine-Françoise d'Aigremont, sa parente, douairière de Charles du Chatelet, marquis de Lévigny, mestre de camp du régiment de la Reine. M. de Champigny fit de nombreuses recherches sur la maison de Hennezel ; c'est sur son instance que fut présentée la requête de 1736, pour laquelle il fournit obligeamment, aux autres branches de sa famille, les titres qu'il possédait. Il laissa :

Marié

1° - Charles-Joseph-François de Hennezel de Champigny, chevalier, qui suivra ;

2° - André-Louis de Hennezel de Champigny, né à Vézelise le 27 mars 1712, mort jeune ;

3°   3° - Charles-François-Antoine de Hennezel de Champigny, chevalier, né le 27 mai 1722 à Vézelise, reçu, le 25 septembre 1743, Cornette dans les gardes à cheval, d'Auguste, roi de Pologne. Il quitta la Lorraine et sa destinée est inconnue ;

4° - Une fille, née le 3 septembre 1737, mariée avec un baron allemand ;

5° - Une autre fille qui habitait Saint-Nicolas.

 

D'autres enfants ?

 

Jean-François, décédé à Vézelise le 26 février 1714.

Anne-Marie, baptisée à Vézelise le 13 juin 1714

Anne-Louise, baptisée à Vézelise le 23 mai 1716, décédée le 3 juin.

Jean-François, baptisé à Vézelise le 9 mai 1717, décédé le 9 mai.

Charlotte-Françoise-Thérèse, née le 1er septembre 1718, baptisée à Vézelise le 3, décédée le 27 novembre.

Marie-Thérèse, née le 9 septembre 1719, baptisée le 10 à Vézelise, décédée le 22 juillet 1722.

Jean-Baptiste-Antoine, baptisé le 3 février 1721 à Vézelise, décédé le 18 septembre.

12°

Charles-Joseph-François de Hennezel de Champigny, chevalier, seigneur des Trois-Vallois et de Jesonville,  le Ban d’Escles, Harol, Lerrin,  Charmois et Vézelise, etc..., né le 16 février 1716 à Vézelise, épousa le 4 juillet 1730 à Leipzig, Jeanne-Henriette-Charlotte de Zerbst d'une maison reçus dans plusieurs chapitres illustres d'Allemagne (certificat du 31 mars 1733, portant preuve de plusieurs quartiers). Il fut lieutenant aux gardes lorraines, puis le 1er janvier 1733, il était nommé capitaine dans les troupes de Munster. Le 9 avril 1735, il fit vérifier et attester sa noblesse par quatre gentilshommes de l'ancienne Chevalerie Lorraine : le marquis de Custine, colonel des gardes ; le comte de Hunolstein, premier maréchal de Lorraine ; le marquis de Bassompierre-Baudricourt et le comte de Ligniville-Autricourt, chambellan du duc. On croit qu'il n'eut pas de postérité.

 

Haut de page

 

Retour sommaire           Page d'accueil Généalogie      Page d'accueil (ppdh)