Branche de Vioménil-Essert

 Repère N

Zone M   O

Nicolas I

Repères historiques

Index

Sommaire

 

Les premiers

 La Sybille

 Champigny

 La Rochère

 Francogney

 Ranguilly

 Francogney la Pille

 Gemmelaincourt

 Tolloy

Beaumont

 Beaujeu

 Ormoy

 Attigneville

 Viomenil Essert

 Saint-Martin Rovrey

 Bazoilles

 Bazoilles-Belrupt

 Avrecourt-Beaupré

En Lorraine et pays de Vaud

Nicolas I de Hennezel, dit "le vieil écuyer", seigneur de Vioménil, du Grandmont et du Tholoy, fils de Didier I et Isabelle de Simony, épousa le 30 novembre 1506, au château de Raincourt  en Bourgogne, Catherine de Raincourt, fille de Pierre, écuyer, seigneur dudit lieu, et de Jeanne de Guyonvelle. Le 13 décembre 1512, son père Didier I lui fait donation du Grandmont, ainsi qu'à son frère Guillaume ; le 12 mai 1517, il reçoit des lettres patentes du duc Antoine de Lorraine, pour la concession du Tholoy, il y est qualifié de noble homme et écuyer. En 1529, il acquiert la seigneurie du Vioménil, de Jean de Rambervilliers et la substitua en 1532 en faveur de son fils aîné et de sa postérité masculine. Il testa le 15 mars 1534 et mourut avant 1539, année du mariage de sa fille Nicole. Il laissa :

1° - Nicolas II, écuyer, seigneur de Vioménil, qui suivra ;

2° - Christophe de Hennezel, écuyer, seigneur de Lichecourt, Belrupt et de Bonvillet, seigneuries qu'il reprit en en 1549 de Christine de Danemark, duchesse de Lorraine. C'est sans doute lui avait épousé Catherine de Thysac, fille de Jehan, écuyer, seigneur de Lichecourt. Il mourut le 3 octobre 1552, et fut inhumé dans l'église de Belrupt, près de l'autel de la Saint-Vierge, côté de l'épître (inscriptions en lettre gothiques).

3° - Catherine de Hennezel de Vioménil, épousa (a) : le 5 février 1520  Henri de Thietry, écuyer, fils de Deille de Thiétry de Troitevaux, écuyer. (b) : le 5 décembre 1535, Charles de Thysac, écuyer, seigneur de Belrupt, qui y mourut la 17 juin 1574 et fut inhumé dans l'église du côté de l'évangile ; sur sa tombe était figuré un chevalier armé de toutes pièces, ayant une épée et des gantelets du côté droit, et un casque à cinq grilles du côté gauche.

4° - Nicole de Hennezel de Vioménil, qui épousa le 30 novembre 1539 Jean du Thisac, écuyer. Le 11 juin 1551 elle donna quittance à Nicolas son frère, pour sa dote de mariage ;

5° - Isabeau de Hennezel de Vioménil, qui épousa le 26 mai 1539, Guillaume du Houx, écuyer, seigneur de Hautbois et du Grandmont, fils de Nicolas du Houx, écuyer, seigneur des mêmes terres, et de Gabrielle de Thiétry. Il était veuf en premières noces de Françoise de Wisse, fille de Guillaume, bailli d'Allemagne, et de Jehanne de Ligniville, qu'il avait épousé en 1508. Isabeau de Hennezel de Vioménil eut de ce mariage plusieurs enfants, entre autres : Claude qui épousa en 1551, Nicole de Choiseul ;

6° - Yolande de Hennezel de Vioménil, qui épousa le 15 février 1551 François du Houx de Hautbois, écuyer, seigneur dudit, fils de Guillaume et de Françoise de Wisse. En 1569, il acquit à son beau-père Nicolas II de Hennezel, la seigneurie de Vioménil, qui resta alors dans la maison du Houx. Il testa le 27 mars 1571 et fut inhumé dans l'église de Vioménil. Yolande de Hennezel de Vioménil laissa plusieurs enfants : Claude qui fut capitaine au château de Darney et épousa Catherine de Raincourt ; Georges, chef de la branche des seigneurs de Dombasle ; François, chef des seigneurs de Gorey ; et Nicolas, chef de celle des seigneurs de Vioménil, dont le dernier représentant fut le maréchal du Houx, marquis de Vioménil, pair de France ; sa fille unique épousa en 1805, le marquis de La-Tour-du-Pin-Montauban, qui releva, par ordonnance royale du 23 décembre 1823, le titre de Marquis de Vioménil et la pairie héréditaire.

 

 

 

 

 

Nicolas II de Hennezel, écuyer du duc de Lorraine, noble, honorable et  puissant seigneur de Vioménil, Jonvelle, Dourlevelle, puis d'Essert, Pittet et Saint-Martin en suisse, épousa le 19 février 1547 Catherine Garnier, fille de noble Nicolas, écuyer. Le 16 novembre 1532, il avait reçu de son père, la seigneurie de Vioménil, pour laquelle il rendit foi et hommage au duc de Lorraine en 1560. En 1562, le protestantisme qu'il avait embrassé l'obligea à fuir la Lorraine ; il vendit sa seigneurie de Vioménil le 26 novembre 1569 à François, seigneur du Houx, son beau-frère et vint s'établir dans le pays de Vaud où il acquit, le 19 septembre 1573, la seigneurie d'Essert Pittet. Le 2 septembre 1574 il fut reçu Bourgeois d'Yverdon, et le 22 du même mois le Souverain Conseil de Berne lui accorda des lettres de bourgeoisie. En 1584, il vendit ses derniers biens en Lorraine, les seigneuries de Jonvelle et Dourlevelle, à Philibert de Charmoille, écuyer, seigneur de Malaincourt. Il fut reçu Bourgeois de Vallorbes le 26 octobre 1589. Catherine Garnier testa le 24 février 1585 et en 1596. De ce mariage :

1° - Hector, de Hennezel de Vioménil, écuyer, chef de la branche des seigneurs de Champigny ;

2° - Marie de Hennezel de Vioménil, qui épousa au château de Coppet le 1er avril 1575, Daniel de Saussure, seigneur de Morrens, fils de Anthoine de Saussure, écuyer, grand Fauconnier de Lorraine, seigneur de Dompmartin, Monteul, Tuzé, Sauvoy, etc...et de Antonette d'Augy, dame de Sorey. Marie mourut bientôt et Daniel de Saussure se remaria avec Jeanne de Praroman, dame de Renens ;

3° - Robe de Hennezel, épousa le 18 octobre 1581, noble Thyse, comte de Thiennes, gentilhomme Veronois ;

4° - Louis de Hennezel , seigneur d’Essert, qui suit :

5° - Esther de Hennezel, épousa Egrege-Claude Bourgeois de Grançon, écuyer, gentilhomme suisse, de la famille des seigneurs de Bonvillars ;

6° - peut-être : Pierre de Hennezel, noble et puissant seigneur de Robellas, reçu bourgeois de Vallorbes le 26 octobre 1589, qui épousa en 1580, Anne de Saussure, soeur de Daniel, seigneur de Morrens cité plus haut. Il eut de ce mariage :

(a) Albert de Hennezel de Vallorbes, écuyer, seigneur de Robellas ou de la Robelle, reçu bourgeois de Morges le 27 avril 1618, qui épousa le 19 décembre 1616, Marguerite d'Aubonne, fille de Samuel, écuyer, et de Louise Marlot ;

(b) Simon de Hennezel, écuyer ;

(c) Gédéon de Hennezel, écuyer ;

(d) Marie de Hennezel, qui épousa Benjamin Seygneux, écuyer, gentilhomme suisse, conseiller de la ville de Lausanne ;

(e) Catherine, qui épousa le 12 août 1654, Jean-Michel Chantems, ministre à Morges.

Louis de Hennezel, écuyer, noble et puissant seigneur d'Essert-Pittet, Saint-Martin du Chêne, Molendon, Châtelain et lieutenant bailli val d'Yverdon (1627-1637), reçut le droit patibulaire pour Essert, le 6 février 1610. En 1596, il vendit à son frère Hector, , tout ce qui lui restait au Grandmont, et épousa le 31 mai 1597, Marie de Vassan, fille de Christophe, écuyer de Brienne en Champagne, et de Perrette Python. Elle testa le 27 novembre 1644. Ils laissèrent :

1° - Nicolas, seigneur de Saint-Martin, auteur du rameau de ce nom ;

2° - François de Hennezel, capitaine de grenadiers, puis major au régiment de Sturber le 22 avril 1653 ;

3° - Antoine-Christophe, seigneur d'Essert qui continue la filiation ;

4° - Louise de Hennezel, qui épousa le 28 février 1826, noble Adam de Pierrefleur, châtelain d'Orbe, fils de Pierre, écuyer. Deux filles de ce mariage : l'une épousa un Carrard d'Orbe, l'autre un de Martines ;

5° - Suzanne de Hennezel, épousa le 13 avril 1631, Louis Doxat, écuyer, fils d'Etienne, gentilhomme suisse, banneret d'Yverdon ;

6° - Catherine d'Hennezel, épousa le 1er mai 1620, Etienne Quisard de Genouilly, fils de Pierre, écuyer, seigneur de Genouilly et Givria, de la maison de Crans ; elle mourut à Essert le 28 mai 1630.

Antoine Chritophe de Hennezel, écuyer, noble, généreux et puissant seigneur d'Essert-Pittet et Rovray, député de la noblesse du pays de Vaud à Berne, en 1653 ; capitaine du régiment d'Yost. Dans les guerres du Wittimeg, il reçut du Souverain Conseil, un vase d'argent doré en récompense de sa bravoure. Il testa en 1651 ; il avait épousé le 30 avril 1640, au château de Villerens, Jacqueline-Perrone de Sénarclens, fille d'Isaac, baron de Grancy d'Allinges et Condrée, seigneur de Villebon, Beauregard et autres lieux, et de Elisabeth de Dortan. Assistent au mariage : noble et puissant seigneur Isaac de Sénarclens, baron d'Allinges, Couldres, Willerens, etc..., et noble et généreuse Dame Jacqueline-Péronne de Mestral, ses grands-parents ; noble et généreux seigneur de Lavigny, seigneur de Vulfens, etc... Il laissa :

1° - Nicolas-Gérard de Hennezel d'Essert, baptisé le 5 août 1644 ; mourut officier en France;

2° - Jacqueline-Peronne, née le 13 juin 1647 ;

3° - Louis-Isaac, né le 10 août 1648 ; mort jeune ;

4° - Catherine-Suzanne, né le 18 novembre 1649 ; elle épousa le 28 octobre 1675, Jean-François de Thomasset, écuyer, seigneur d'Orbes et d'Agy, officier de cavalerie en France, dont elle eut treize enfants ; la généalogie Thomasset d’Agiez, relate en fait qu’elle a épousé  Jaques François Thomasset b. 6.2.1651 à Romaimôtier. Deux descendants connus : Louis Frédéric (1678-1746) et Laurent Emmanuel d. en 1752. (Voir le courrier des cousins du 3 septembre 2009 : Pascal Poget)

5° - Albert-Daniel, écuyer, seigneur d'Essert, qui suivra

6°- Marie, née le 29 mai 1654.

 

 

 

 

Albert-Daniel de Hennezel, écuyer, noble, généreux et puissant seigneur d'Essert-Pittet, juge des appels de la terre de Bourjod, baptisé le 22 avril 1652, épousa le 27 avril 1674, Marie-Bernardine Flaxion, fille de Jacques-Nicolas, conseiller d'Yverdon, et de Marie Menzinguer, de Bâle. Il prêta serment au Grand Conseil de Berne, pour sa terre d'Essert, le 15 mai 1686, et laissa :

1° - Elisabeth-Madeleine de Hennezel d'Essert, née le 9 mars 1675, morte sans alliance ;

2° - Joseph-Scipion, écuyer, seigneur d'Essert, qui suivra ;

3° - Godfroy de Hennezel, né le 2 janvier 1678, mort jeune ;

4° - Louis de Hennezel d'Essert, né en 1680, mort sans alliance en 1720, lieutenant au service de Hollande ;

5° - Charles-Abraham, né en 1681, mort jeune ;

6° - Emmanuel-Frédéric, né en 1690, mort jeune ;

7° - Marc, né en 1694, mort le 5 juin 1703 ;

8° - Georges-Etienne, écuyer, noble seigneur d'Essert-Pittet, conseiller d'Yverdon, châtelain  de Baulnes ; épousa le 4 janvier 1720, Sarah de Gilliers, fille de François, écuyer, baron de la Rathée, et de vertueuse Marie-Anthuse Rilliet, de Genève. Il eut :

(a) Francois de Hennezel, né en 1720 et mort en 1721 ;

(b) Marie, née le 4 octobre 1721 ;

(c) Françoise-Charlotte, née le 23 septembre 1722 ;

(d) Marguerite-Louise-Octavie-Yolande, née le 16 mars 1724 ;

(e) François, mort jeune en 1730 ;

(f) Samuel-Christophe-Albert-David, né le 28 février 1724 ;

(g) Daniel-François-Georges-Gabriel, né le 4 juillet 1731, mort jeune ;

(h) Françoise-Catherine, née le 11 mai 1732.

10°

Joseph-Scipion de Hennezel, écuyer, noble seigneur d'Essert-Pittet, châtelain de Baulnes, conseiller d'Yverdon, juge des appels de la terre de Bourjod ; né le 16 janvier 1677, mourut le 10 mai 1721. Il épousa le 15 octobre 1708, Régine de Graffenried, fille de noble et généreux Christophe, écuyer, seigneur de Vorbe, bailly d'Yverdon, et de Rosine Tscharner. Il laissa :

1° - Antoine-Daniel-Sigismond-Christophe de Hennezel, écuyer, seigneur d'Essert, qui suivra ;

2° - Françoise-Marguerite de Hennezel d'Essert, née en septembre 1715 ;

3° - Françoise-Eliabeth deHennezel d'Essert, vivait en 1725.

11°

Antoine-Daniel-Sigismond-Christophe de Hennezel, écuyer, noble et vertueux seigneur d'Essert-Pittet, châtelain de Belmond, conseiller d'Yverdon et juge des appels de Bourjod ; épousa Marie-Anne Martin d'Yverdon, fille de Jean-François Martin, capitaine, gentilhomme suisse, et de Marie-Anne Martin ; le 1er septembre 1784 il fit son testament qu'il scella de ses armes. Il eut :

1° - Antoine-Daniel-Gérard-Sigismond de Hennezel d'Essert ;

2° - Christophe-François-Sébastien de Hennezel d'Essert, qui suivra ;

3° - Réal-Antoine-François de Hennezel d'Essert, mort à Paris en 1810 ;

4° - N......., quatrième enfant, nommé dans le testament de son père.

12°

Christophe-François-Sébastien de Hennezel d'Essert, baptisé à Yverdon le 29 mars 1732, son parrain était noble et généreux Chritophe de Graffenried, seigneur de Vorbe ; il épousa Anne-Françoise-Julie de Warney de Gilly, née le 3 janvier 1742, fille de feu François-Alphonse Warney de Gilly, commandant commissaire d'Yverdon, et de Suzanne de Lharpe. Elle avait une soeur Marie-Charlotte Warney, célibataire, qui testa le 6 décembre 1809, en faveur de son neveu et de sa nièce. De ce mariage :

1° - Daniel-François-Béat de Hennezel d'Essert, qui suit ;

2° - Louise de Hennezel, Mademoiselle d'Essert, qui épousa François de Coppet, gentilhomme suisse, ministre à Fiez ; elle hérita en 1809 de sa tante, Marie-Charlotte warney de Gilly.

13°

Daniel-François-Béat de Hennezel d'Essert, qui était capitaine d'Yverdon le 19 avril 1814, avait épousé le 23 décembre 1805 à Berne, Charlotte de Freudenreich, fille de Charles-Philippe de Freudenreich, seigneur, bailly de Saint-Jean, bourgeois de Berne, et d'Elisabeth Hacbrett ; le contrat de mariage est scellé aux armes : Hennezel, Freudenreich, Hacbrett et Warney. Voir ses dessins (il était architecte) exposés au Musée d'art et d'histoire de Genève. De ce mariage :

1° - Emile-Alexandre-Louis de Hennezel (d'Essert), né le 24 mai 1807 à Yverdon, fut lieutenant aux mousquetaires, mort à Genève en mars 1883. Sans postérité ;

2° - Henri-Charles-Philippe de Hennezel (d'Essert), qui suit ;

14° Henri-Charles-Philippe de Hennezel (d'Essert), né à Yverdon le 3 novembre 1810, baptisé le 19 janvier 1811. Il épousa Eliabeth-Mathilde Haagen, née le 22 août 1822 à Darmstatt, fille de Charles-Joseph, conseiller à la cour de Mayence, et de Marie-Josèphe Müller. Il fut officier, bourgeois d'honneur d'Yverdon et de Vallorbes, et mourut à Genève le 3 août 1858, ne laissant qu'un fils, qui suit ;
15°

 

Emile-Alexandre-Charles-Louis-Joseph de Hennezel (d'Essert), né à Mayence le 27 novembre 1846, mort en 1914. Il fut d'abord capitaine d'artillerie dans l'élite fédérale, puis se fixa en France. Il habitait au 33 rue du Centre à la Garenne-Colombes (seine). Il épousa en 1er: Adrienne-Alexandrine Chaltz en 1869, dont il eut, d'un premier lit, Charles-François, né en 1870, marié le 7 septembre 1901 à Alphonsine-Victorine-Jouan.

Il épousa,en 2ème lit,  le 3 octobre 1871, Jeanne-Louise Hüller, né le 15 novembre 1847 à Genève, fille de Marc Hüller, et de Jeanne-Louise Vioget. De ce mariage :

1° - Henri-Louis-Marc-Alexandre de Hennezel (d'Essert), qui suit ;

2°- Emilie-Suzanne-Annette-Flore de Hennezel (d'Essert), née le 7 mars 1876, à Genève ;

3° - Marie de Hennezel (d'Essert), née à Genève le 18 mai 1878, épousa le 1er juillet 1901, Alfred-Auguste Bur, ingénieur, né le 14 février 1875 à Saverne (Alsace), fils de Louis Bur, et de Joséphine Weidenhoff. Ils habitaient 70, rue Boucicaut, à Fontenay-aux-Roses ;

4° - Marc-Charles-Eugène de Hennezel (d'Essert), né le 28 novembre 1880 à Vitry-sur-Seine ;

5° - Fernand-Philippe de Hennezel (d'Essert), né le 22 avril 1882 à paris, mort le 16 novembre 1883.

16°

Henri-Louis-Marc-Alexandre de Hennezel (d'Essert), né le 18 mars 1872 à Genève, épousa Félicie Martin, née le 12 juillet 1878 à Lyon, fille de Claude Martin. Il était directeur du domaine d'Enfidaville (140.000 hectares) en Tunisie. De ce mariage, un fils : Emile-Claude-Ernest ;

Charles-François de Hennezel (d'Essert), né en 1870, marié le 7 septembre 1901 à Alphonsine-Victorine-Jouan. De ce mariage :

1° - Georges-Robert, né le 1er mai 1902 à l'Ile Saint Denis (Seine). Il exerçait la profession de céramiste à Villeurbanne. Décédé le 7 octobre 1970 à Chalon sur Saône. Epousa le 13 juillet 1922 Joséphine Domy, émailleuse, née le 9 juin 1898 à Cuisery (Saône et Loire), fille de Claude Marie Domy et de Marie Claudine Loisy.  Décédée le 5 mars 1988 à La Ciotat (Voir les actes). Deux enfants, Simone et Robert Francis qui suivent ...

2° - René Adrien ;

3° - Marc-Louis, né en 1908.

4° - Marguerite ;

17°

Emile-Claude-Ernest de Hennezel (d'Essert),( juillet 1897-1942) Il épousa en 1925 Suzanna Lelorguillet. Dirigeait le domaine d'Enfilaville en Tunisie. De ce mariage :

1 - Claude-Gilbert

2 - Nicole

René Adrien de Hennezel (d'Essert) , (1904-1979) épousa en 1er Anna Calinot en 1924; En 2e Josette Goin en 1941. Il eut :  Jean-François (1925-1958)  et Jacqueline, née en 1942.

Marguerite de Hennezel (d'Essert)

Simone de Hennezel (d'Essert). Fille de Georges-Robert. Née le 1er novembre 1924 à Tournus. Mariée à Jean Dubouis. Décédée le 21 août 2011 à Toulon. (Voir les actes). De ce mariage : Carole Dubouis née le 22 janvier 1959 à Tournus, épouse Gozzi.

Robert Francis de Hennezel (d'Essert). Fils de Georges Robert. Né le 10 mai 1926 à Tournus. Epouse le 20 novembre 1954 Odette Irma Berthet, née à Sermoyet le 1er juin 1923, fille de Hipolyte Berthet et Céline Marie Anaïs Carry. De ce mariage, une fille : Chantal Marylène de Hennezel, née le 6 septembre 1955 à Montmerle/Saône,  qui suit ... (Voir les actes)

18°

Chantal Marylène de Hennezel, fille de Robert Francis de Hennezel, épouse Jean-Paul Louis Antoine, né à Bourg en Bresse le 17 juillet 1949, fils de Yolande Hélène Antoine. De ce mariage, Cédric Emmanuel Antoine, né le 9 avril  1978, à Bourg en Bresse.

Christiane de Hennezel (d'Essert)...? fille de Marguerite,

Jean-François de Hennezel (d'Essert), fils de René Adrien,, (1925-1958) qui épousa en1949 Marie-Thérèse Jacquin

Jacqueline de Hennezel (d'Essert), fille de René Adrien, née en 1942 qui épousa Stanislas en 1968.

Claude-Gilbert de Hennezel (d'Essert), fils de Emile-Claude-Ernest, né en 1926, épousa en 1950 Jacqueline Tricard-Graveson. En 1987, consul de France au Cameroun. décédé en 1990 à Douala (Cameroun).

Nicole de Hennezel (d'Essert), née en 1929, fille de Emile-Claude-Ernest.

19°

Eric de Hennezel (d'Essert), fils de Claude-Gilbert. Né à paris le 25 septembre 1965. Vit actuellement en Angleterre .

Chantal de Hennezel (d'Essert), fille de Jean-François, née le 22-09-1949, mariée le 29-01-1972 à Jean-Luc Domagala né le 7 mars 1950 .

Joëlle Christine de Hennezel (d'Essert), fille de Jean-François, née le 12-09-1951.

 

Haut de page

 

Retour sommaire           Page d'accueil Généalogie      Page d'accueil (ppdh)